JouR De L'EvE Du SolSTiCE D' éTé, FêTe De L'éTé , JouR Du CaluMet SaCré....

Le solstice d'été marque la journée la plus longue de l'année, l apothéose du soleil.. Dès le lendemain , les jours commencent à raccourcir. C 'est donc le jour où la lumière solaire atteint sa plénitude, son rayonnement maximal. Chez certains groupes néo-druidiques, le cérémonial commence à partir du 20 juin. Le barde est placé au sud correspondant au solstice d'été , car il est celui qui transmet la tradition , sa fonction étant relationnelle entre l'intérieur et l extérieur Il est comme la nature dans sa plénitude, qui fructifie et dont la richesse se répand alentour en rayonnant.

 

0h8az18w

Dans l 'alphabet druidique le solstice d'été est le chêne qui correspond à la lettre DUIR signifiant " porte" . C'est pourquoi cet arbre symbolisait la force et l 'éternité des cycles.Il est un des sept arbres sacrés du bosquet des druides. Le Cad Goddeu ( combat des arbres) assure que le chêne est le " vaillant gardien de la porte célèbre en tous lieux" faisanr référence à Héraclès " Gloire d' Héra" , surnimmé le gardien de la porte en raison de sa force et de ses colonnes qui marquent le détroit de Gibraltar, véritables portes de la Méditérranée. De leur vrai nom Colonnes de Ciel, elles étaient faites de deux gigantesques troncs d'arbre couverts par les signes de l'alphabet druidique tandis que les colonnes du temple d' Héraclès à Tur, selon Hérodote, étaient peintes en vert, or et blanc. Selon les plus anciennes versions des mythes celtes et grecs , Héraclès serait l ' ancêtre des Celtes, ce qui expliquerait l'aspect soli-lunaire des cultes druidiques pour la plupart tournés vers l'adoration de la Grande Déesse Blanche.
Homère honorait Héra par le titre de " Déesse aux bras blancs " . Une autre partie du texte du Cad Goddeu déclare " le chêne , désenchevêtré, s'étalera sue un nouveau druidisme".

Dans certaines tradition, c'est le moment du jour le plus long que les prophéties peuvent s'accomplir, car elles ne sont plus voilées par les ténèbres mais révélées à l'éternité.Par exemple fire brûler des branches de chêne formant une croix éloignait la maladie, les mauvais esprits et l'orage. Et un chêne frappé par la foudre devenait magique et protecteur tout comme le chêne creux en son centre  vous protégeait de tout et vous donnait sa force et sa vigueur , si l'on prenait la peine d'entrer et sortir neuf fois de l'arbre. On pouvait tenter l'experience au chêne de Guillotin, dans la forêt de Brocéliande, chêne magnifique creux en son centre qui aurait servi de refuge à un prêtre réfractaire, mais suite à trop de dégradations et à son grand âge, l'entré y a été interdite, mais on peut toujours l'admirer.

D'aucun prétendaient également tirer des présage de la galle du Levant ( appelée également noix de galle), protubérance sphérique provoquée sur la feuille par un insecte parasite, le cynips. Trouver une larve dans cette petite boule annonçait la richesse. Y découvrir une araignée laissait craindre l'arrivée d'une terrible famine. Enfin, toujours dans le registre de la divination, des fiancés soucieux de l'avenir de leur couple, jetaient deux glands dans un chaudron rempli d'eau . Si les glands flottaient ensembles , l'union se déroulerait sous les meilleurs auspices , si ils se détournaient l'un de l'autre, il valait mieux renoncer au mariage.

 

Cette date est la journée traditionnelle pour la récolte des herbes magiques qui seront utilisée tout au long de l'année. Il est d'ailleurs reconnu depuis toujours que les propriétés de certaines plantes sont à leur maximum en cette période de l'année et que les charmes et potions préparées à cette date sont particulièrement efficaces.

De par le départ du Roi Chêne qui laisse la place au Roi Houx, c'est aussi lors de cette journée qu il est conseillé de couper des branches qui serviront à confectionner des baguettes magiques et des baguettes de sourcier. L'idéal est de partir juste après le lever du soleil pour aller dans les bois afin de trouver la branche d'arbre qui correspond à ses besoins. Il vaut mieux couper une partie d'une branche tombée sur le sol mais si l'on en trouve pas, on peut couper une branchette d'un arbre de la longueur de son avant bras en s'excusant de lui faire mal et en le remerciant de son sacrifice. Ne pas oubliere laisser une offrande à l'élémental qui s'occupe de l'arbre en le félicitant pour son remarquable travail On profite de ce jour pour faire brûler les couronnes de Beltane. Tous les fruits sont à l'honneur en ce jour que l on pourra manger crus ou cuits.....

Forseti

Par tradition les Asatru faisaient des couronnes et des feux dans lesquels on brûlait des poupées de paille. Les islandais avaient au début de l'été ,une journée consacrée à la justice. Aussi , les Asatru et Vanatru modernes profitent pour faire des offrandes à Forseti, le dieu de la justice dont le nom signifie celui qui préside" , est le fils de Baldr et de Nanna. Il possède dans le ciel une résidence nommée Glitnir, où ceux qui sont en conflit viennent se réconcilier car c'est le meilleur tribunal qui soit au monde. ... De nos jours on fabrique des petits bateaux en papier que l'on remplis de choses inflammables et que l'on brûle lors de la célébration.

En Suède, le jour d' Ève du solstice d'été est célébré le vendredi autour du 21 juin. Elle est prétexte à de grands rassemblements dans les lieux publics. Un arbre spécial généralement un mat décoré de fleurs, est dressé au centre des villes et des villages. Des danses agrémentées de musique traditionnelle et de réjouissances diverses font de cette fête un pôle d'attraction majeur du calendrier suédois pour les adultes mais aussi pour les enfants qui, à cette occasion revêtent des habits aux couleurs vives et ornent leurs cheveux de couronnes de fleurs.

Pour les chamans, l'été marque la maturité , l'intégration et l'essor des acquisitions. La nature produit et l'homme peut récolter ce qu'il a semé, et seulement ce qu'il a semé , là où il l'a fait et dans la connaissance de l'art. Pour son évolution , il bénéficie dans la quiétude de l'été , de la sagesse et du recul. Le rituel du mois de Juin favorisera l'imprégnation des notions de respect , de fidélité, de détachement et d'affermissement des efforts. Le calumet sacré était un outil consacré ce jour et spirituellement vénéré par les Amérindiens. Les calumets étaient utilisés seulement pour confirmer l'amitié, demander aux esprits d'éclaircir le jugement de quelqu'un afin qu'il puisse parvenir à prendre de sages décisions.........

Texte extrait du Calendrier Païen de Bran ap Brékikian

YaBYuM_HinA