Depuis la nuit des temps , les esprits de la forêt ont toujours été ressentis comme mystérieux tout comme la forêt que les abrite. Il faut dire que la forêt à cause de sa touffeur et de sa pénombre , a de tout temps été considérée comme un haut lieu des initiations dans de nombreuses philosophies et symbolise les mystères de l inconscient et aussi de l'oubli . Il faut également se rappeler que le bâton fut très certainement une des premières armes que trouva l 'homme pour se défendre face à une nature hostile et devint, à fortiori, le symbole de la puissance, puisque grâce au bois les ancêtres pouvaient avoir le feu et la nourriture qui cuit au dessus.
Chaque parcelle de végétal que contient la for$et a son propre esprit protecteur qu'il serait trop long de citer mais dont vous trouverez vous même le nom en le demandant au végétal qui l'abrite.

7141321dryade_1_jpg

Les Dryades sont les esprits de la forêt dans la mythologie classique et représentent une famille des Nymphes et des Hamadryades ( les bois) , les Méliades ( les arbres), les Naïades ( eaux courantes et sources) et les Oréades ( champs et montagnes) . On peut trouver les Dryades dans les bois et elles aident celles ou ceux qui quêtent pour la justice et l'amour mais peuvent se montrer particulièrement vindicatives envers ceux qui ne respectent pas leurs serments ou bien ne reconnaissent pas leur beauté.
La superstition a toujours fait la part belle à la forêt et aux bois qui la composent. C'est ainsi que la simple position de certains morceaux de bois rencontrés sur un chemin devait permettre de prédire l'avenir . Par exemple , dans le bocage angevin, des morceaux de bois ( voire de simple brindilles) placées en forme de croix conduisaient les superstitieux à tourner les talons car cela pouvait indiquer le chemin de la sorcière ou du malin....

A côté de tous les aspects" maléfiques," l' expression "toucher du bois" est restée dans la mémoire des hommes. Elle viendrait d'un passé très lointain, voire préhistorique. Car les hommes pnt toujours considérés le feu comme une puissance de vie et donc, le bois devait contenir cette puissance à l'état brut, transformant la bûche en esprit sacré. C'est donc à l'esprit sacré du bois que l'on demande protection et influence bénéfique en " touchant du bois" ...

Extrait du Calendrier Païen de Bran ap Brékikian

YaBYuM_HinA